dimanche 29 avril 2007

Mon coup de gu... le de bloggueuse célibataire !

Suite au dernier feed back via mes rencontres sur le net, c'est pathétique la vision qu'ont les mecs/bonshommes/abrutis et même les "presque" normaux des bloggueuses passionnées de cuisine... et pourtant dans mes castings, les adeptes de tuning et footeux ne sont pas légions !

J'avoue, j'ai bientôt 40 ans, je suis célibataire depuis quelques mois, j'ai un boulot et pas de gamins (enfin koike mes 2 barba chiens !)... mais ce qui coince apparemment c'est le blog culinaire, que j'ai créé avec amour en janvier dernier !

Sur tous les sites de rencontres où j'ai pu m'inscrire, je n'ai pas hésité à mettre qu'une de mes passions était la cuisine : et là les réactions sont affligeantes ! :-(

Réponses les plus fréquentes :

- Les "je me planque et je ne donne pas suite" paske le côté mama c'est pas mon truc ! = "elle va me saouler avec ces recettes à la c..."
- Les "ah bon c'est bien mais tu manges réellement tout ce que tu fais ? " = "t'es grosse ou koi ?"
- Les "et ton but c'est quoi de devenir cuisinière, d'écrire un bouquin ?" = "si t'en fait pas ton métier c'est pourquoi alors ?"
- Les "bon ben moi je fais super bien les pâtes au beurre et mes gosses adorent ça" = "je vais pas me mettre aux légumes en plus !"
- Les "ah je croyais que c'était de la pub donc j'ai zappé !" = no (more) comments !


Et je mets à part les "chuis un pro du bbq et de la brochette" parce qu'on devrait barricader ce fameux article paru dans un des Elle de l'an passé relatant avec beaucoup d'humour, la fratrie d'hommes en train de carboniser joyeusement merguez et autres saucisses ! En allant chez mon boucher ce matin et devant le nombre incalculables de côtes débitées, je me disais dans mon fort intérieur "mais où sont passées les divines viandes justes saisies, les poissons juste rosés à l'arrête, les brochettes de légumes fondantes...

Alors que le net est moyen de communication, que les blogs culinaires sont riches et variés et reflètent bien au contraire la personnalité de leur auteur(e), les questionnaires sont souvent instructifs, et il y a un dénominateur commun, c'est la GÉNÉROSITÉ qu'il y a dans la cuisine et dans le plaisir de recevoir.

Car qui dit cuisine, dit plaisir des sens (au moins 3 sur 5), une certaine sensualité dans l'approche, de la créativité, une sensibilité dans les recherches, mais aussi une maladresse, un essai, des ratages sont monnaie (presque) courante et sont souvent touchants... et ce, comme en amour on donne énormément de soi ! :-)

Bon j'arrête de faire ma Carrie Bradshaw (et oui toutes les bloggueuses cuisinières ne sont pas des Charlottes !) et vais retourner à ma frittata d'aubergines, photos selon le temps car le flash de mon appareil numérique m'a lâchée, l'horreur ! :-)

En attendant, la frittata voici la recette d'un de mes amis les plus chers, et son fameux sandwich au chat, Mr Gordon Shumway, alias ALF !!!




N'hésitez pas à me faire part de vos expériences, outre l'usage du rouleau à pâtisserie ! :-)


26 commentaires:

Mamina a dit…

Il y en a vraiment qui sont nuls... je ne vois pas ce que cuisiner a comme côté mémère! Ils préfèrent sûrement manger des mc Do ou des conserves tous les jours... à éliminer donc!

Sophie a dit…

J'ai un sentiment de révolte parce que justement ce sont nos différences qui font nos richesses. Et en plus il y a tant d'hommes talentueux en cuisine, d'ailleurs la plupart des chefs sont des hommes. Ceux qui t'ont répondu de la sorte ne valent vraiment pas le coup de s'attarder. Reste toi même et surtout ne te décourage pas. Amitiés.

Fabienne a dit…

Quels imbéciles, moi les hommes que je connais sont des gourmands de la vie qui adorent les femmes qui cuisinent !!!! Et pourtant, je travaille dans un milieu d'hommes : des juristes ... Et ils adorent me parler de mon blog !

Une petite débutante a dit…

Coucou,

Je suis encore une jeunette (18ans), mais je vois la situation de ma mère, le même soucis pour trouvée un mec, tous les mecs qu'elle trouvait été des malades, des nuls et j'en passe...

Elle avait pratiquement abandonnée d'en trouvée un, elle disait que à 43 ans elle était trop vielle...

Et puis il y'a quelques mois elle a rencontrée un ami de sa meilleure amie, et là ça a collée un max :) On va même déménager et aller de l'autre côté de la France pour habiter avec lui dès que j'ai terminée mes études.

Donc ne perd pas confiance, l'homme qui saura fait pour toi arrivera, ne change pas, reste t'elle qu'elle :) Je te souhaite bon courage et bonne continuation pour ton magnifique blog :)

Valérie.

Liputu a dit…

Fabienne, je te rejoins pour les juristes, un de mes ex étant juriste et bon vivant, mais peut-être aussi grâce à l'écoute nécessaire à cette profession... en tout cas un grand MERCI les filles pour vos messages d'encouragement !

Anonyme a dit…

Katel a dit :
Mais qu'est ce que c'est que ces barbares ! Ca mange du jambon en plastique et du bain lyophilisé ?
Non, non, rassures toi, il y a des hommes qui aiment manger, la cuisine, les femmes qui cuisinent et même... cuisiner eux-même ! Si, si j'en ai rencontrer un il y a...27 ans et depuis ça mitonne en cuisine comme en amour ! Patience !

déborahmia a dit…

Ca m'intrigue aussi, parce que les gars de mon entourage apprécient la cuisine maison (meme si ils n'en font pas eux-meme), et ne trouvent pas du tout que ce soit un défaut,au contraire!
Je ne trouve pas non plus de coté mémère!
Justement, en ne cuisinant pas c'est eux qui auront plus vite l'air de pépère, si ils ne mangent que des plats tout prets!
Bonne chance en tout cas!

clem a dit…

mmm, affligeant. courage , j'ai rencontré mon homme sur le net...et il est ravi de ma cuisine !

Lolotte a dit…

C'est d'autant plus idiot que cuisiner, et cuisiner bien et sympa est devenu une sorte de mode, un hobby sympa meme pour les hommes. Mon copain cuisine mieux que moi et il s'amuse a creer, tout comme nous! Il m'aide pour le blog et pourtant nous ne vivons pas ensemble et il est heureux pour moi que ca me plaise!
Continue d'aimer cuisiner, c'est valorisant de bien cuisiner. Des abrutis, il y en a malheureusement partout et de tous horizons...A quoi s'attendent-ils quand ils vont au restaurant? Seraient-ils contents de mal manger??
Tu trouveras le bon, patience, je te le souhaite!

©onstance a dit…

Je vais poser une question qui n'a absolument rien à voir avec l'article (malgré le fait que ta façon d'écrire m'aie fait bien rire!) mais je me demandais :
Comment fais tu pour écrire un coup en rose, un coup en vert, en bleu, en orange ...???
J'ai un blog sur blogspot aussi ( http://constancedanslacuisine.blogspot.com ) mais je n'y arrive pas !!
Je te remercie mille fois si tu me réponds ! et courage pour la recherche de l'homme "parfait" ...

Diane a dit…

moi vois tu, mes amis hommes sont très admiratifs de mes petites réalisations culinaires...tu as dû mal tomber...
Souvent j invite mes amis à la maison et je leur demande de passer sur mon blog avant pour choisir un petit plat qui leur plairait de manger et oops je le prépare...style "menu" en ligne..
oui, c'est cela, tu as du mal tomber...en général les hommes adorent bien manger!!!
Gros biosus et n écoute pas les sottes gens!!!

Rosa's Yummy Yums a dit…

Il y a vraiment des cons partout et tu ne rates rien! Cuisiner, c'est cool et un homme qui rencontre une femme aussi passionnée peut se dire chanceux. Ces mecs ne veulent pas un sou! Seuls ceux qui apprécieront tes qualités seront dignes de toi et ça existe... Il te faut un épicurien, une personne qui est prêt à croquer la vie à pleine dent!
Amitiés.

Tiuscha a dit…

D'accord avec Sophie, ceux qui ont répondu cela, cela ne les intéresse pas et il vaut mieux un bon vivant sensuel qui partage tes goûts et accepte ta créativité (quand elle est débridée, il faut que l'homme accepte, idem quand il y a ratages, ce qui arrive inévitablement !)
Tu as mille fois raison de mettre en avant cette passion, cela t'évite de perdre du temps avec des crétins !
Tu trouveras certainement l'un d'eux, qui aime la gastronomie voire qui aime cuisiner lui-même...
Je note au passage que peu d'hommes ont fait des commentaires sur ton billet ! J'aimerais bien lire leur avis

Philo a dit…

J'aurai eu tendance à penser que les hommes apprécieraient les femmes qui cuisinent. Ils sont trop nuls alors

Anonyme a dit…

c nul, c surement des gens qui n'ont pas de gout....
leonine194.canalblog.com

Flo a dit…

Je ne pensais pas que c'était affligeant à ce point ! Et bien si ...

Je te rassures ils ne sont pas tous comme ça !

J'en ai un à la maison qui n'en revient pas d'avoir les papilles si comblées par mes ptits talents en cuisine ! Ca fait partie de moi et il en est ravi!

paola a dit…

Faut pas te décourager, il suffit juste de prendre ton temps pour trouver celui qui te conviendra. Les hommes en général aiment bien manger. Alors tiens bon et continue à nous régaler avec tes succulentes recettes.

Le Vernonnais a dit…

Bonjour ma chère Liputu pour ton commentaire et conseil sur le blog du restaurant Le Vernonnais ! J'ai mis ton lien sur le blog ! bonne journée, chris.

mayacook a dit…

Quelle bande d'idiots...au moins tu ne perds rien à passer à côté d'eux...reste à trouver les bons....courage!

gato azul a dit…

Je pense que ceux qui prennent la peine de cuisiner, de porter attention à ce qui les nourrit, ont un pas d'avance sur ceux qui ne le font pas. Et de publier un blog sur tes intérêts est tout ce qu'il y a de plus 'socialisé' et apte à vivre en société. Tu es vraiment mal tombée! Le positif, c'est qu'ils n'ont pas caché ce qu'ils étaient et tu n'as pas perdu ton temps. Quant à Alf, j'adore! Il mange ses chats avec tant d'appétit et de candeur. Allez, bon courage. One step at a time...

Gracianne a dit…

Bon, faudrait juste creer un site de rencontre avec option gastronomie, tu n'as surement pas du aller sur le bon site. Les hommes sont tout aussi sensibles que les femmes aux plaisirs de la table.

Lavande L&P a dit…

je v même te dire que j'ai fait en septembre des exposés devant des classe entières où je démontrais que les 5 sens entraient dans la dégustation! Le velouté d'une peau de pêche, le bruit du croquant d'un quignon de pain, l'odeur d'un fruit mur, les couleurs d'un joli plat et bien sûr le gout...
Les hommes sont affligeants! Il te faut soit attendre que Dorian se fasse plaquer soit convertir un homme! Compte sur la deuxième solution parce que un homme qui cuisine et qui conte comme lui c'est pas gagné si tu dois attendre qu'elle le quitte. Donc à toi d'en trouver un pas trop benêt et de l'initier! lol
Dernièrement un jeune homme m'a expliqué comment je devais cuire un poisson en papillote! Vaut mieux en rire, non?

Tara a dit…

Alf ! J'adore ! C'était mon idole !
Quant aux réactions masculines que tu cites, j'en reste effarée et je plains ces demi-hommes qui n'ont aucun sens du goût, ni le goût des sens !

Rachou a dit…

- Les "ah bon c'est bien mais tu manges réellement tout ce que tu fais ? " = "t'es grosse ou koi ?"
Celle là c'est ma preferée!!!! Certains mecs sont de vrais muffles!!!

Ne perd pas espoir ma belle, tu vas le trouver celui qui aimera ta cuisine tout autant qu'il t'aime !!

Moi j'ai trouvé la bonne combine, je l'ai choppé au lycée, comme ça j'ai pu le modeler comme je le voulais puisqu'il n'etait pas vraiment "finit"...
Mon pauvre chéri.... Si seulement il lisait ca, c'est moi qui passerai a la casserole!!!

:P

Marie Cuisine a dit…

A mon avis, ces numéros là, ne méritent pas que tu t'attardes sur leur sort ! Je ne sais pas ce qu'ils mangent, chez eux, mais certainement 100 fois moins bon que ce que tu aurais pu leur préparer.
Faire la cuisine, n'est pas du tout ringard, bien au contraire ! Je ne sais pas quel mari ou copain, n'est pas fier des bons petits plats de sa femme ?
Tinquiétes, il y a un homme quelque part qui t'attend.
Bisous et bon courage. Marie

Papilles et Pupilles a dit…

Ton témoignage est révoltant. J ose espérer que c'est un manque de chance et pas une généralité !

Ballade n°