lundi 20 août 2007

CRUMPETS DE CHOC ET COMPOTEE EPICEE POUR GRAND MALADE


Youpiii me revoilou dans la blogosphère ! Avec 40 ans, ça y est depuis le 15 juin fêté avec un charmant inconnu, devenu le copain du moment et brillant plus par ses absences... loin des yeux, loin de la gamelle ! Ça va, il n'a pas l'adresse de mon blog... :-))) Depuis, j'ai fait plein de tests culinaires dont je vous livrerai les secrets très bientôt... c'est promis !

Pour fêter les vraies vacances du blog, j'ai adapté un mix de mes 2 de mes grandes passions so british : le crumpet et le pikelet, mais version épicé et avec une compotée liquoreuse à souhait ! Une recette spéciale pour Manu, mangeur de crêpes invétéré et qui encore (?) malade ! Alors, je recommande 2 crumpets au petit dej et on zappe les vilains suppos ! :-))

Pour les crumpets au cacao et gingembre (1 dizaine) :

Je me suis inspirée de la recette de Tours et Tartines en ajoutant 1 càd de cacao en poudre, 1 grosse pincée de gingembre et un peu de sucre vanillé. On laisse bien gonfler la patouille marronnasse pendant au moins 1H30 à température ambiante de pré Toussaint Asniéroise (19°C pour un 20 août), et comme toujours pas de cercles à pâtisserie, j'ai utilisé mes poêles à blinis et voilà ce que ça donne :

Des chaussettes aplaties marronnasses mais qui sentent très bon (pas comme le chien...)



Pour la compotée de nectarines (1 beau ravier à crumpetage) :

- Eplucher et couper en tranches assez fines 1 bon morceau de gingembre frais (20 à 30 gr), les faire revenir dans une petite poêle avec 10 gr de beurre salé : le gingembre dore et sent divinement bon !

- Verser 40 gr de sucre en poudre et 1 càs de sucre vanillé, bien mélanger et ajouter 1 càs d'eau de fleur d'oranger et laisser croûter, puis caraméliser doucement.

- Quand le mélange est croûteux légèrement bruni, ajouter les 2 nectarines (une blanche et une jaunes pour des saveurs complémentaires) coupées en tranches assez épaisses et bien mélanger. Couvrir et laisser mijoter à feu vif 3 à 5 mn, le caramel sirupe au contact des nectarines et retirer dès que les tranches de nectarines donnent des signes de faiblesses (avant de faire bouillie !).

- Laisser tiédir et humer, c'est le bonheur !


Et voilà une fois présentés l'un à l'autre, ils devinrent inséparables pour mon plus grand bonheur et au grand dam de la Barba Emma qui n'y a pas eu droit !



La déprime de chien ! :-)))



Bon début de semaine a tutti !


10 commentaires:

Lolotte a dit…

Je n'ai jamais goute les crumpets sucres mais pourquoi pas;-)

chrystel a dit…

Moi, je n'ai jamais goçuté de crumpets tout court, alors je peux essayer. hi hi
Chrys

victoria a dit…

Hum, là tu me pre,ds par les sentiments avec ta recette...

Mitsuko a dit…

Super ces crumpets qui sentent meilleur que le chien... J'adore le ton de ton billet!

mickymath a dit…

ma chère luputu, moi aussi j'ai fêté mon annif presque en même temps que toi mai!!!! moi 59 ans le 17 juin!! riiire!! pour les hommes, un de perdu dix de retrouvé parait t il!!riiiire! ça doit être booon ce que tu nous a préparé!! biiiises micky

Chris a dit…

Très appétissant! J'aime beaucoup cette compotée de nectarines!

Doria a dit…

Je ne connais pas les crumpets et je ne demande qu'à essayer.
Bonne journée, Doria

samania a dit…

1h30 d'attente, mais apparamment la récompense est au bout et de taille...

Alexie a dit…

Hummm ! cette recette me tente bien !
Bizzz, Alexie

sarah a dit…

Je connais déjà les crumpets natures que j'adore le matin avec du bon beurre salé... et je sens que les tiennes au chocolat vont bientôt y passer!!

Ballade n°